Pour nous contacter par ecrit

Observatoire des programmes scolaires
34 rue Emile Landrin
92100 Boulogne

Contactez-nous

Observatoire
des programmes scolaires.

Vous êtes ici:

Actualités

  • 18
    jui

    Napoléon rayé des programmes d’Histoire de CM2 ! C’est le Waterloo de l’enseignement de l’Histoire

    Alors que l’Europe entière commémore aujourd’hui la bataille de Waterloo, défaite historique de Napoléon qui a bouleversé le cours de l’Histoire de la France et de l’Europe, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem fait subir à l’empereur une nouvelle humiliation en le bannissant totalement des programmes d’Histoire de CM2.

    Auparavant, les élèves du primaire étudiaient ce passage de notre histoire, sous des intitulés de thèmes qui ont varié au gré des réformes : "1804 : Napoléon Ier, empereur des Français" ou "Le Premier Empire : les grandes réformes de Napoléon Bonaparte".

    Avec la réforme des programmes scolaires commandée par le Ministre de l’Education, toute la partie consacrée aux épopées napoléoniennes, à l’Empire et à la Restauration est supprimée. Désormais, les élèves passeront de l’étude de la révolution française à celle de la troisième République. Plus de cent ans de l’Histoire de France sont ainsi condamnés aux oubliettes.

    Cette défaite napoléonienne est certes symbolique mais elle reflète la volonté du gouvernement de détruire des pans de l’histoire qui ne correspondent pas à l’idéologie socialiste.

    L’UNI exige la suppression de la réforme des programmes scolaires qui, à coup de rabots partisans et idéologiques, réécrit l’Histoire de France à l’encre de la bien-pensance et de la repentance.

    L’UNI et l’Observatoire des Programmes scolaires, appellent les Français à se mobiliser et lance une pétition pour le retour de Napoléon dans les programmes de CM2.

    Consulter les différentes versions des programmes scolaires

    - Les programmes en 2008

    - Les programmes en 2012

    - Les futurs programmes scolaires

    Pour signer la pétition, cliquez ici